Je ne vois rien, que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie.

En complément à l’article précédent, voici un petit échange d’arguments entre Sartre, Freud et Leibniz. Comme ces auteurs ne sont pas contemporains les uns des autres (Freud meurt en 1939, Sartre naît en 1905), il s’agit évidemment d’un dialogue entre des textes qui ne s’adressent pas les uns aux autres directement. Mais c’est là le travail de la philosophie, que de faire dialoguer les textes, après coup. L’apport décisif de Freud, c’est la scission du psychisme en différentes entités immatérielles

Lire la suite

Liberté surveillée

Et si, plutôt que courir vers et recourir à des résumés toujours davantage réduits à leur plus simple expression et à des tableaux et schémas dont on peine parfois à saisir les articulations logiques, on se tournait, pour réviser, vers les grands auteurs eux mêmes ? Après tout, au moins, avec un « auteur », la question de l' »autorité » de la pensée ne se pose plus, et on fait d’une pierre deux coups, travaillant aussi bien sur les concepts que sur la

Lire la suite

Site Footer