Contrôle continu

Il y a quelques jours, en faisant quelques recherches sur le concept même de confinement, je m’apercevais que dans sa traduction anglaise, Gilles Deleuze parle de « confinement« , et ce mot dans cette édition traduit le mot français « enfermement« .  Il me semblait dès lors intéressant de creuser un peu ce filon, et de revenir au texte français, édité en 1990. Et il s’avère qu’il est d’une troublante actualité, et ce pour de multiples raisons ; et bien entendu, comme chaque fois que

Lire la suite

« Nous sommes tous malades »

Par les temps qui courent, il est difficile de ne pas cliquer sur un tel titre. Pourtant, il ne s’agit pas tout à fait de la maladie à laquelle on pense, ces jours ci, mais de quelque chose de plus profond, qui a peut-être quelque chose à voir avec ce que nous sommes en train de vivre, pas tant du côté de notre santé, que du côté de notre civilisation. Puisque nous sommes plongés dans un processus un peu sauvage

Lire la suite

La contrainte volontaire

On utilise souvent la référence aux textes de John Locke pour traiter les questions portant sur le rapport a priori antagoniste qu’entretiennent la loi et la liberté. Et ces textes sont effectivement très intéressants à étudier dans cette perspective, tout particulièrement en classe puisqu’ils sont d’une grande clarté et parviennent à convaincre des classes souvent portées par le sentiment que le règlement intérieur du lycée est tout de même très liberticide, que les lois sont pourtant non seulement nécessaires, mais

Lire la suite

La Guerre du feu

On a fait du mythe de Prométhée le récit de l’avènement de l’homme à la technique, en oubliant un peu qu’il a une dimension politique, dans la mesure précisément où Prométhée ne parvient pas à faire don aux hommes de l’art politique que maîtrisent les dieux. Protagoras, dans la dialogue de Platon qui porte son nom, n’oublie pas cette dimension. Et s’il fait bien le récit de la façon dont l’homme se trouvera, finalement, mieux pourvu que les autres en

Lire la suite

Passe-temps

Les catégories pensées par Hannah Arendt pour structurer ce qu’elle appelle Vita activa sont très utiles pour penser les sujets portant sur le travail. Nous les utilisons ces jours-ci pour mener à bien, et à sa conclusion, le traitement du sujet Le travail divise-t-il les hommes ? Dans le passage qui suit, elle diagnostique un des maux du monde moderne : la disparition de toute autre forme d’activité que ce qu’elle appelle « travail », qu’elle conçoit comme une simple exécution de

Lire la suite

Diviser pour mieux unir

Toujours dans le cadre de la réflexion sur ce sujet de dissertation, Le travail divise-t-il les hommes ? il est intéressant de s’appuyer sur cet extrait de la République, de Platon. Socrate et Adimante y mettent en évidence ce paradoxe : cette activité qui divise les hommes, chacun se spécialisant dans une activité spécifique, est aussi celle qui fonde la cité dans la nécessité de l’échange des produits de ce travail. Une bonne base pour proposer une troisième partie vraiment

Lire la suite

Communément

On revient un peu sur les temps étranges que nous traversons ?  Et si, en fait, ils n’étaient pas si étranges que ça ? Et si finalement, ce sont les temps qui ont précédé qui resteront dans l’histoire comme étranges, problématiques ? Et si finalement ce à quoi nous assistons, ce n’était rien d’autre que le retour du banal, du commun, de ce qui aurait dû aller de soi depuis longtemps ?  Cela ne nous pendait-il pas au nez ?

Lire la suite

Logique de l’humiliation

On peut donner bien des définitions de la politique. Mais, pratiquement, on pourrait dire que c’est l’art et la manière de rendre possible la vie commune, ce qui permet de gouverner la Cité, c’est à dire l’ensemble des citoyens. Or, parce que chacun d’entre eux est tenté de satisfaire des intérêts privés qui ne sont pas tous compatibles avec ceux des autres, la politique n’est pas une mince affaire, et on pourrait dire qu’avant même de produire tout un système

Lire la suite

L’homme du commun à l’ouvrage

Et si, dans ce qui se joue ces derniers temps, il se passait quelque chose de plus souterrain, quelque chose qui ne se voit pas au premier coup d’oeil parce que ça ne s’est pas encore réalisé, quelque chose qui répondrait, plus tard à des inquiétudes et des interrogations que nous soulevons aujourd’hui ? Et si, au-delà de la diversité des discours, de la multiplicité des revendications, de la très grande dispersion des arguments, il y avait un principe à

Lire la suite

La règle du jeu

    Puisqu’il est de moins en moins possible d’avoir les élèves en classe, puisque nous avons décidé de ne plus nous y trouver non plus pour aller là où ils sont, c’est à dire la rue, ce lieu bien plus républicain que ne peut l’être un Arc de Triomphe, autant continuer le cours par cet autre moyen, et partager encore quelques ressources.  Ainsi, ce court texte de Peter Sloterdijk, passionnant philosophe allemand contemporain, tiré de son livre Colère et

Lire la suite

Une nouvelle agora

Continuons à ouvrir la boite à outils conceptuels qui permettrait d’y voir un peu plus clair dans le brouillard de gaz lacrymo et de jaune fluo dans lequel on baigne depuis quelques semaines. Des gens sont dans les rues, sur les ronds points, aux péages. Ils sont travailleurs, employés, indépendants, chômeurs, retraités. Ils sont aussi, désormais, étudiants, lycéens. Et on atteint un niveau de crispation tel que, forcément, ça ne se passe pas toujours bien. Il y a les instants 

Lire la suite

Masse critique

Le blog a vécu sa propre vie sans que je m’en occupe tellement depuis la rentrée, mais l’actualité a fait une brusque irruption dans le cours, peignant le paysage et les idées en jaune, jetant les esprits dans l’incertitude puisque, il faut bien le dire, intellectuellement, on est un peu comme des poules ayant trouvé un couteau. Et comme je l’ai dit en cours, c’est très sain, pour une fois, de ne pas savoir quoi en penser, puisque ça oblige

Lire la suite

Le sens de l’interdit

Un petit exercice de « type bac », histoire de montrer à quoi pouvait ressembler l’explication de ce texte donné en filière technologique lors de notre examen blanc.  Quelques remarques préalables : comme le veut la méthode, mais surtout parce que c’est tout simplement mieux ainsi, les questions ne sont pas reprises dans le traitement du sujet. Elles sont là pour guider le candidat, pour orienter son attention sur les points les plus importants, mais le texte final, celui qui se retrouve

Lire la suite

Que la joie demeure

  «Suite  à des problèmes de type grec, je ne pourrai être votre obligé à Cannes. Avec le festival, j’irai jusqu’à la mort, mais je ne ferai pas un pas de plus. Amicalement. Jean-Luc Godard.» 2010 Petite remise à jour d’un article vieux de trois ans. Puisque l’occasion nous était donnée, hier, d’entrécouter l’Ode à la joie, qui est un extrait de la Neuvième symphnie de Beethoven. Il se trouve que, se questionnant sur l’essence de l’Europe (c’est un questionnement récurent

Lire la suite

Negan

Finalement, il se passe dans The Walking Dead un peu ce qui s’est peu à peu passé dans le western : peu à peu, l’ennemi se fait plus proche. Si au départ, pour les colons, l’ennemi c’était les indiens, peu à peu, ceux-ci disparaissent du paysage, pour ne laisser parfois d’eux-mêmes que quelques vestiges ou un souvenir des temps sauvages (Dans L’Homme qui tua Liberty Valance, à Capitol City, Peabody évoque en termes peu valorisants les indiens comme un équivalent

Lire la suite

Law and Order

A l’Ouest, à la fin du 19ème siècle, c’est en diligence que Ramson Stoddart rejoint une première fois Shinbone. A l’Est, c’est à cheval que Rick Grimes rejoint sur une autoroute à moitié déserte la ville d’Atlanta. Le premier vient apporter une loi qu’il pense pouvoir se suffire à elle-même, afin de mettre fin au règne de la force. Le second est l’incarnation de la force légale, et ne sait pas encore à quel point il va devoir fermer les

Lire la suite

Deadline

C’est sans doute le jour ou jamais. Mais peut-être avons-nous besoin d’urgence, si l’urgence est la durée limitée à sa plus simple expression, ne laissant plus place aux tergiversations, ni à la réflexion, éliminant instantanément les options qu’en temps normal on laisserait se développer en se disant qu’on aura bien le temps de s’en occuper plus tard, si l’urgence est ce temps où s’impose non pas le possible, mais le nécessaire. Si l’urgence a besoin que s’installent un certain nombre

Lire la suite

Dette extérieure

Puisque l’angle économique est celui selon lequel les négociants regardent le monde, plaçons nous sur les hauteurs de l’otium, habitées par les oisifs qui peuvent se payer ce luxe sans prix de ne pas avoir à compter, afin de regarder ce que le commun des mortels appelle « crise » pour l’envisager sous un autre jour, et selon d’autres valeurs. Dans la livraison du 12 Mai 2010 des Inrockuptibles, une interview de Jean-Luc Godard, partant un tout petit peu dans tous les

Lire la suite

« L’homme est comme le lapin, il s’attrape par les oreilles » (Mirabeau)

Comme promis à mes élèves, voici mises en ligne les émissions proposées par France Culture, en 2009 et 2010, destinées à préparer les élèves à l’épreuve de philosophie du baccalauréat. Le principe en est simple : un professeur est invité, et on lui soumet un sujet, à moins que ce ne soit l’inverse, et qu’on soumette le professeur à un sujet; à vrai dire, si l’exercice est réussi, on pourrait dire que le mouvement est double : il s’agit de

Lire la suite

Poker face

Je tombe tout à fait par hasard (« tout à fait », pas tout à fait à vrai dire, dans la mesure où les recherches sur le net ont ceci de particulier qu’elles ratissent large, si elles sont bien menées, et qu’elles permettent de retenir, dans le tamis des mots clé, si on les calibre bien, quelques matériaux précieux qui enrichiront la réflexion sans qu’on les ait convoqués), je tombe sur un court texte de Guy Debord, qui sous couvert de parler

Lire la suite

Site Footer