La technique nous rend-elle libres ?

Avertissement habituel pour ceux qui tomberaient sur cet article par hasard : aucun traitement d’un sujet de dissertation n’est LE modèle de ce qu’il fallait faire. En l’occurrence c’est une proposition qui s’accorde à ce que je voulais faire avec mes élèves dans le cadre d’une progression précise qui permette d’aborder certains auteurs. Je conseille donc de suivre les liens qui se trouvent dans le document, afin de lire les textes auxquels l’argumentation fait référence. Ils sont plus importants que

Lire la suite

Ten, nine, ignition sequence start

Doit-on nécessairement opposer l’élévation spirituelle de l’humanité et son activité technique ? On peut être tenté de le faire, tant l’une semble libre, désintéressée et immatérielle, tant l’autre est au contraire contrainte, fondée sur l’intérêt utilitaire et économique et déterminée par les conditions matérielles d’existence. On a d’autant plus tendance à concevoir ce rapport comme une opposition que dans ce monde devenu industriel et technologique, l’homme semble égaré, comme s’il était dépourvu des outils permettant de vivre dans son propre

Lire la suite

Dark age

Dans le cadre d’une réflexion contemporaine sur la technique, il est difficile de passer à côté du travail de Günther Anders. D’abord parce qu’après Hiroshima, c’est à cette question qu’il s’est entièrement consacré, mais aussi parce que la façon dont il l’a fait ambitionne d’observer la totalité de la culture européenne dans une perspective dont ce qu’il est arrivé de monstrueux au XXème siècle serait le point de fuite. Parce qu’il y a quelque chose qui est de l’ordre d’une

Lire la suite

La contrainte volontaire

On utilise souvent la référence aux textes de John Locke pour traiter les questions portant sur le rapport a priori antagoniste qu’entretiennent la loi et la liberté. Et ces textes sont effectivement très intéressants à étudier dans cette perspective, tout particulièrement en classe puisqu’ils sont d’une grande clarté et parviennent à convaincre des classes souvent portées par le sentiment que le règlement intérieur du lycée est tout de même très liberticide, que les lois sont pourtant non seulement nécessaires, mais

Lire la suite

La Guerre du feu

On a fait du mythe de Prométhée le récit de l’avènement de l’homme à la technique, en oubliant un peu qu’il a une dimension politique, dans la mesure précisément où Prométhée ne parvient pas à faire don aux hommes de l’art politique que maîtrisent les dieux. Protagoras, dans la dialogue de Platon qui porte son nom, n’oublie pas cette dimension. Et s’il fait bien le récit de la façon dont l’homme se trouvera, finalement, mieux pourvu que les autres en

Lire la suite

Inventaire avant liquidation

La récente série Chernobyl,réalisée par Johan Renck revient sur la catastrophe qui eut lieu en 1986 dans cette centrale nucléaire d’Ukraine. Si elle ne fut pas la première fusion d’un cœur nucléaire dans l’histoire (en 1976, la centrale américaine de Three Mile Island connut le même problème), le fait que cette fusion se fasse à l’air libre, le réacteur tout entier ayant explosé, n’avait en revanche connu aucun précédent. La série est passionnante par bien des aspects, entre autres parce

Lire la suite

Penser le monde après la fin du monde

Il est temps de renouveler un peu les références que nous utilisons. Ce blog, laissé en jachère par les expériences d’écritures pour la revue L’Eléphant ou pour d’autres blogs focalisés sur d’autres objets (les bagnoles par exemple) a maintenant besoin de sang frais afin d’acheminer les éléments nécessaires à la pensée. Et ces éléments, c’est toujours dans la pensée des autres qu’on les a trouvés.  Dans ce qui suit, on trouve le début d’un travail passionnant mené par Timothy Morton, un

Lire la suite

Cache cache

  Je remets en ligne un article qui date de 2011, à propos de la sortie du documentaire Into Eternity, après l’avoir évoqué en classe, en jetant les bases d’une réflexion sur la culture en général, et la technique en particulier. Ajoutons que ce documentaire peut aussi se prêter à des analyses esthétiques.  Un de nos paradoxes est le suivant : Tout ce que nous produisons est par définition périssable, puisque le principe même de financement de nos activités réside

Lire la suite

Rome, ville déserte

Un peu perdue au milieu de l’exposition que la Cinémathèque consacre ce printemps au réalisateur Michelangelo Antonioni, cette critique du film l’Eclipse (1962), rédigée pour le Nouvel Observateur par Jean-Louis Bory, un de ceux dont on a un peu oublié le regard porté sur l’écran, et les mots par lesquels il parvenait à redoubler cette expérience. On pourra y être sensible à la peinture du monde déshumanisé par la technique, pas seulement les machines, mais aussi l’apparition de la ville

Lire la suite

Technicolor

Filmographie ; série-graphie ; bibliographie  sur le développement contemporain des machines Dans le cadre d’une intervention auprès des élèves de terminale S spécialisés en Informatique et Sciences du Numérique, leur ayant proposé une mise en perspective des développements techniques depuis leurs balbutiements jusqu’à nos jours, je leur avais dit que je leur constituerais une petite filmographie sur ce thème, puisque c’est un des motifs récurrents du cinéma en général, et de la science fiction en particulier. Cette liste est loin, très loin

Lire la suite

Extension du domaine de la chute

Si les exemples issus de l’histoire des sciences et techniques ont souvent valeur de métaphore, c’est sans doute parce que la technique porte en elle-même, lisibles dans ses processus, les marques de ses propres limites : elle est tout autant ce qui autorise l’homme à agir de manière nouvelle, et ce qui le contraint à prendre de nouvelles précautions. Qu’il s’agisse de ses racines prométhéennes ou des illustrations édifiantes offertes par les Titanic ou Zeppelin, la technique apparaît toujours non

Lire la suite

Planet of the apps’

1 – Il semblerait qu’existent encore des demi-dieux L’épisode des hommages sans doute un peu excessifs et souvent mal cadrés rendus à Steve Jobs aura au moins eu l’intérêt de susciter, pour faire contrepoids et tenter de rétablir un certain équilibre, quelques publications qui tentent d’observer le phénomène avec un peu plus de recul, sans céder à la tentation de participer à la communion, dont on perçoit assez bien qu’elle cherche à prolonger l’expérience commerciale inaugurée avec l’achat des objets Apple,

Lire la suite

Comment expliquer que l’on puisse considérer les machines comme douées d’un pouvoir maléfique ou merveilleux, et non comme des objets techniques ?

Préambule : J’ai donné ce sujet à traiter à mes élèves dernièrement, et j’ai été assez intéressé par le résultat obtenu. De manière générale, la plupart sont passés à côté du problème posé, et ont directement opposé « merveilleux » à « maléfique », ne voyant pas que finalement, il s’agissait d’une seule et même conception de la machine, opposée à celle qui la considère comme un objet technique. Je vous laisse découvrir comment j’ai tenté de me sortir des contradictions mises à jour

Lire la suite

Faut-il redouter les machines ?

Avant tout développement, précisons qu’il s’agit là d’une proposition de traitement du sujet qui a été effectuée en essayant d’obéir à un certain nombre de contraintes, dont la première était une certaine brièveté. Je me suis aussi obligé à respecter la structure en trois parties contenant chacune trois arguments (qui apparaissent sous la forme d’autant de paragraphe). Gardons en tête que s’il s’agit là d’une structure efficace en terminale, puisqu’elle permet d’avoir une sorte de grille ordonnant la réflexion, ce

Lire la suite

Bonus livre sur le sujet « Qu’est ce qu’une machine ne peut pas faire ? » Richard Dawkins « Le gène égoïste » et Jean-Michel Truong « Totalement inhumaine »

On avait abordé en cours cette question, formellement simple, et finalement vraiment complexe sur le fond. Souvenez-vous, on avait dit que traiter cette question nous confrontait à double écueil : d’un côté le risque de produire une liste d’exemples d’actions hors de portée de toute machine. Mais on l’a dit, c’est là sans doute la pire manière de traiter ce sujet, puisque cela consisterait à effectuer des constats ne permettant jamais d’aboutir à une synthèse. Le second risque, c’est de

Lire la suite

Au croisement du cours sur la technique et du sujet sur l’ignorance : Gunther Anders – « Nous, fils d’Eichmann »

Je l’ai dit maintes fois en cours. Ce qui importe, c’est de tisser des liens entre les choses. Aussi faut il sauter sur toutes les occasions de tisser ces liens, parce que c’est là que la véritable pensée a lieu. Sinon, on ne fait qu’ingurgiter. Bel exemple à la lecture d’un petit livre de Gunther Anders, intitulé « Nous, fils d’Eichmann« , qui rassemble deux lettres que l’auteur a écrites au fils d’Adolf Eichmann, l’une à la mort de son père, en

Lire la suite

Bonus de films autour de la technique chapitre 2 : Notre siècle de Artavazd Pelechian

Le fait qu’un film soit indisponible rend il inutile d’en parler ? On va faire le pari inverse : Notre Siècle, (1982) est un film très peu connu, très peu diffusé, comme tous les films de Pelechian. Il faut dire que ses films ne cherchent pas à plaire, et ne se plient pas aux modes, ni aux attentes du public. Notre siècle, c’est en quelque sorte la trilogie Qatsi, mais réussie. Là ou Godfrey Reggio propose une accumulation d’images séduisantes,

Lire la suite

Bonus de films autour de la technique chapitre 1 : La trilogie Qatsi de Godfrey Reggio

Sujet de prédilection au cinéma, la technique est considérée de manières assez diverses selon les lieux, les époques et les réalisateurs. On a vu qu’en matière de réflexion philosophique s’opposaient technophiles et technophobes, et on retrouve cette ligne de démarcation dans les films, mais de manière beaucoup plus ambiguë, car même quand on la critique, même quand on en fait un objet de peur, la technique a un fort potentiel spectaculaire qui permet aux pires technophobes d’être totalement complaisants vis

Lire la suite

La technique – Conclusion

On l’avait dit en introduction, la question de la technique, au-delà des problèmes de gestion des inventions et de leur commerce, pose le problème de la place de l’homme dans le monde. On l’a vu, selon la manière dont on considère l’activité technique de l’homme, on va définir très différemment cette place. Si on considère la nature comme supérieure et mystérieuse, l’homme devient une créature parmi les autres, mais si on voit dans la nature un simple mécanisme géant, et

Lire la suite

La technique – 4ème partie : L’essence technique de l’homme.

Proposer la réduction de la quantité d’être humains pose des problèmes moraux tellement évidents qu’on va facilement considérer la proposition « simple » de réduire l’activité technique de l’homme comme tout à fait raisonnable. Or il n’est pas certain qu’on puisse aussi simplement mettre en œuvre une telle mesure et considérer le problème de la technique comme réglé. Tout d’abord, constatons qu’il y a un problème de fond à craindre la technique pour la raison qu’elle provoquerait des accidents. Paul

Lire la suite

La technique – 2ème partie : l’homme devient « maître et possesseur de la nature ».

Il en va de l’humanité comme des individus. On perd sa relation naïve au monde quand on comprend qu’il n’a rien de mystérieux. Ainsi avez-vous compris que votre poupée Barbie ne parlait pas d’elle-même, pas plus que Ken n’était véritablement guerrier «par lui-même». Quand en avez-vous pris conscience ? Le jour où par accident ou par courage vous avez pu voir « à l’intérieur ». A ce moment là, vous avez saisi qu’il n’y avait en fait aucun mystère dans

Lire la suite

La technique : 1ère partie – L’homme soumis à la nature

Vue du vingt et unième siècle, l’interrogation sur la technique parait facilement contemporaine. Nous sommes spontanément convaincus que c’est de nos jours qu’à la faveur de ce que nous appelons « catastrophes » que l’inquiétude sur la technique a commencé à émerger. C’est là une illusion d’optique, car la question des catastrophes n’est pas tout à fait l’essentiel de la question de la technique et l’humanité n’a pas attendu notre époque pour y réfléchir. En effet, l’observation par l’homme de ce qu’il

Lire la suite

La technique – Introduction

Si vous êtes en train de lire cette introduction, c’est sans doute sur un écran, qui est lui même relié à une unité centrale, elle même connectée sur le réseau du net. Votre main droite est posée sur le périphérique vous permettant de naviguer dans ce domaine que l’on dit « virtuel », allant de page en page, d’un doigt vous déclenchez des rafales électriques dans la machines, vous déplacez des paquets d’octets de processeurs en processeurs, qui commandent le bombardement de

Lire la suite

Site Footer