Odysseus

L’effet secondaire fascinant des programmes scolaires consiste à rendre rébarbatif ce vers quoi n’importe quel être humain, pourvu qu’il ne soit pas élève, se dirigerait avec plaisir. Ainsi, ma collègue enseignant la littérature se bat elle avec les élèves dont nous partageons la responsabilité pour obtenir d’eux qu’ils lisent l’Odyssée, alors même que dans les fiches de rentrée remplies par les élèves, je ne compte plus celles qui émanent de jeunes gens affirmant aimer la mythologie. Le paradoxe n’est qu’apparent

Lire la suite

Site Footer