Parler du langage, c’est déjà user du langage. Aussitôt nous voyons qu’une difficulté apparaît pour nous : comment étudier le langage si pour le faire nous avons besoin du langage lui-même ? Nous tombons dans un problème équivalent à celui des microphysiciens qui quand ils étudient la lumière ont besoin de bombarder les photons qu’ils observent avec … des photons.

L’idéal serait de pouvoir penser au langage sans avoir recours à lui. Mais on va voir que cela aussi semble problématique et qu’il n’est pas évident qu’une telle entreprise puisse être menée à bien. Pour autant, nous savons bien ce qu’est le langage, aussi ne partons nous pas en terrain totalement inconnu. Mais peut-être faudrait il justement distinguer plus nettement ce que nous appelons langage.

Qu’y peut-on ?

Majordome

Faux départ

Laisser un commentaire:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Site Footer

Follow by Email
LinkedIn