D’où vient cette idée que la vie est faite de morceaux ?

Précision à propos du titre de l’article précédent :

« La vie est faite de morceaux qui ne se joignent pas » est tout d’abord une réplique tirée d’un film de Truffaut intitulé les deux anglaises et le continent, lui même adapté du roman du même nom, écrit par Henri-Pierre Roché.

Entre temps, cette réplique a constitué le motif d’un sample, utilisé dans les années 90 par un chanteur suisse, Jean Bart, comme leitmotiv d’une chanson qui fonctionne comme une ritournelle : Modern Style. L’usage de cette réplique montée en boucle est suffisamment entêtante pour que ce propos un peu énigmatique puisse accompagner durablement celui qui l’a entendu ne serait ce qu’une fois (pour donner une comparaison actuelle, ça fait penser au titre Un Disque rayé, de C.Sen).

Pour la récréation, on peut proposer la ritournelle, puisqu’on en a détourné le titre :


Modern style

Pour compléter cet intermède musicale, dont je sais par avance qu’il plaira à certains des lecteurs (aussi bien ceux qui m’ont fait redécouvrir ce titre que ceux à qui j’en ai parlé en salle des profs le jour où, précisément, cette boucle me trottait involontairement dans la tête), on précisera qu’il existe une version de cette chanson reprise par Françoise Hardy et Alain Delon, mais il ne semble pas tout à fait indispensable de s’y confronter.

Laisser un commentaire:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Site Footer