Etre sur la même longueur d’ondes

Confronter des professeurs à l’exercice auquel seront soumis les élèves courant juin pourrait avoir comme fâcheuse conséquence de montrer aux candidats bacheliers combien l’exercice qu’on leur demande de réaliser est complexe et hors d’atteinte. Après tout, on pourrait imaginer, ou espérer, que des enseignants soient plus à l’aise avec la dissertation que leurs élèves.

Pourtant, s’il y a bien une discipline dans laquelle cette expérience puisse être menée sans décourager les élèves, c’est bien la philosophie, tant les questions qu’elle propose mettent pour ainsi dire tout le monde à égalité, puisque ni le correcteur, ni l’enseignant, ni l’élève n’en possèdent les réponses. Ainsi, il semble y avoir du sens à proposer aux lycéens qui vont, dans quelques semaines, passer l’épreuve de philosophie, d’être spectateurs de professeurs livrés eux mêmes à des sujets qu’ils devront traiter dans des conditions semblables, en ayant la possibilité de les observer construire leur pensée depuis la découverte de la question jusqu’à la construction du plan.

C’est le dispositif proposé depuis maintenant plusieurs années par Raphael Enthoven sur les ondes de France Culture, dans le cadre de son émission Les Nouveaux chemins de la connaissance : chaque jour pendant une semaine, un professeur différent vient traiter un sujet tel qu’il pourrait en tomber le jour de l’examen. Et si un traitement de cette question est bien proposé, ce qui demeure le plus intéressant dans ces émissions, ce sont les moments où on s’intéresse plus à la question posée qu’à la réponse qu’on va lui offrir, car c’est bien là que se situe la part essentielle de la réflexion philosophique.

Sur la semaine, cinq sujets seront donc traités :

Lundi 11.04 : A quoi sert l’art ?

Mardi 12.04 : Qu’attendons nous pour être heureux ?

Mercredi 13.04 : Vivre l’instant présent, est-ce une règle de vie satisfaisante ?

Jeudi 14.04 : Faut-il être cultivé pour comprendre une oeuvre d’art ?

Vendredi 15.04 : L’histoire n’est elle qu’un récit ?

Rappelons que la fréquence de France Culture, pour les franciliens, c’est 93,5 Mhz, et que l’émission est diffusée de 10h à 11h.
Mais pour ceux qui ont délaissé les ondes pour les réseaux numériques, on peut podcaster (baladodiffuser, devrait on dire, même s’il me semble qu’en fait, ça veut dire exactement le contraire) les émissions depuis le site de France Culture : http://www.franceculture.com/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance.html-0
Comme on est serviable, on proposera sans doute de les récupérer ici même, pour ceux qui ne seraient pas assez rapides pour les attraper directement à leur source.

Laisser un commentaire:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Site Footer