Rendez-vous au mois doute

Juste parce que le titre s’imposait, étant donnée la teneur des cours de la rentrée. Et puis l’ambiance à mi-chemin de la musique d’ambiance et de la chansonnette pop a quelque chose d’un tout petit peu prenant.

Et si le pseudonyme choisi par cette chanteuse peut inciter certains à voir le beau film de Jacques Tourneur, sorti en 1942, intitulé La Féline, ce sera un pas de plus effectué dans la mise entre parenthèse du monde, et dans la suspension du jugement, puisque ce film l’impose.

Laisser un commentaire:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Site Footer