Folioscopie – Les carnets de la drôle de guerre

Quand on dit que c’est utile, d’avoir un cahier en cours… Accessoirement, ce court métrage produit il y a déjà deux ans par les studios Ornana, dont le nom est censé évoquer les oranges et les bananes, et dont le compte Vimeo doit accueillir, dans les prochains jours, de nouvelles productions. Bon, les élèves, l’introduction pourrait tout à fait illustrer le concept de « point de vue » (qui est aussi un point d’écoute), et l’ensemble brille par sa cohérence formelle. Pour le

Lire la suite

In between

En complément de l’article précédent, et afin de susciter davantage de désir encore, quelquers images en mouvement. Diffusée sur le site de la Fondation Cartier, voici une vidéo suivant la création d’une oeuvre récente de Ron Mueck, qui semble tout à fait incarner ce qu’on tentait de décrire dans l’article précédent. Non seulement, on retrouve entre ces deux personnages la tension qu’on évoquait, mais il semble qu’on discerne que c’est précisément ce que recherche le sculpteur dans sa composition, comme

Lire la suite

28 minutes pour naître

Sur Arte, philosopher impose d’abandonner père, mère et fratrie. Programmée à 13h le dimanche, l’émission Philosophie constitue l’excuse parfaite pour s’éclipser entre le rôti dominical et la tarte aux pommes. Heureusement pour les liens et rituels familiaux, ces séquences sont accessibles quand on le veut, et où on veut, autorisant à rester sur le canapé jusqu’à l’arrivée de Drucker, son générique un peu trop frénétique pour l’heure de la digestion semblant indiquer que là, cette fois, il va être l’heure

Lire la suite

Badiou en homme des cavernes

On avait promis, en classe, une relecture de l’allégorie de la caverne par Alain Badiou. L’exercice est amusant, mais surtout il vient aussi confirmer ce que certains élèves avaient évoqué : la caverne de Platon fait singulièrement penser à une salle de cinéma (même s’il faut se méfier, en revanche, de la ressemblance que certains films semblent entretenir avec elle, parce qu’il s’agit souvent d’une analogie sur le plan du récit, mais d’un contresens sur le fond (et on pense

Lire la suite

L’envers luisant

Il n’y a pas de meilleure voie, afin d’initier à la nécessité de la lumière que de plonger dans l’obscurité. Mais ce serait trop simple, de couper la lumière à ceux qu’on veut voir prendre le chemin de la lucidité, car ils seraient alors persuadés que pour s’en sortir, il suffit d’appuyer de nouveau sur l’interrupteur de l’éclairage artificiel. C’est là le paradoxe de la caverne socratique : ceux qui en sont prisonniers pensent y voient très clair. Ce n’est

Lire la suite

Exégeste

Dans un premier temps, une sollicitation des sens laisse plus de traces qu’un discours. J’ai la chance d’avoir de bonnes sources, des bons « indics », des têtes chercheuses au flair développé, dont il suffit d’observer les trajectoires pour deviner où se trouvent ces points d’intérêt qui n’ont pas encore été pillés, demeurés aussi secrets qu’un bon coin à champignons. Un clip donc, pour commencer, fondé sur un principe simple : écran splitté, deux prises d’un même scénario, et des micro décalages.

Lire la suite

Une culture peut elle s’enorgueillir de ne plus être populaire ?

« On dit que les blancs ne savent pas danser » James Deano A regarder les extraits proposées dans l’article précédent, on peut se dire qu’un singulier écart nous sépare de la manière dont on envisage, outre-atlantique, la culture populaire. Et ce n’est pas réductible à une simple question de commercialisation ou de spectacle. C’est aussi lié à la manière dont nous avons rétréci le concept de culture à la notion étroite d’érudition, définissant une hiérarchie politique entre les niveaux de culture,

Lire la suite

Qui se perd, gagne.

« En voyant l’aveuglément et la misère de l’homme, en regardant tout l’univers muet et l’homme sans lumière abandonné à lui-même et comme égaré dans ce recoin de l’univers sans savoir qui l’y a mis, ce qu’il y est venu faire, ce qu’il deviendra en mourant, incapable de toute connaissance, j’entre en effroi comme un homme qu’on aurait porté endormi dans une île déserte et effroyable et qui s’éveillerait sans connaître et sans moyen d’en sortir. » Pascal,  Pensées 693 Peut-on aimer

Lire la suite

Manhattan Transfer

En 2010, l’équipe qui publiait le défunt journal Gasface mettait en ligne une mini-série consacrée à la culture Hip hop telle qu’on peut la voir vivre dans le quadrillage régulier des rues de New-York. Ceux qui sont capables de juger de ce genre de choses (c’est-à-dire, en partie, des new-yorkais et des personnes impliquées dans ce mouvement) reconnurent vite en New-York Minute un « hip hop guide to the fast life », un hommage à la vie pressée de la

Lire la suite

Chute libre

Ni le soleil ni la mort ne se peuvent regarder en face Héraclite Alors que j’étais, tout à l’heure, à la recherche d’une hypothétique imprimante en ordre de marche, au sein d’un réseau informatique constitué de divers terminaux informatiques certes reliés les uns aux autres par des câbles mais semblant communiquer chacun dans leur langue (en klingon, pour les uns, en quenya pour d’autres, quelques dissidents pratiquant, parait il, le volenska), j’ai croisé mon collègue de mathématiques qui m’apprit que

Lire la suite

Site Footer