Le combat ordinaire

Attrister en soi l’imbécile heureux qui sommeille afin de le réveiller. Tel est le programme de l’année, si on veut présenter le travail commun que nous allons mettre en oeuvre cette année. Etre attentif à son propre discours, afin qu’il demeure capable d’accueillir les autres discours, éviter autant que possible tout ce qui pourrait être, a priori, définitif, se méfier des conclusions, et privilégier les introductions, parce qu’elles sont le camp de base depuis lequel on part en reconnaissance, en

Lire la suite

L’homme aux semelles de vent

Il y a de cela bientôt trois ans, j’avais publié ici même (http://www.harrystaut.fr/?p=10) un commentaire d’un texte de Nietzsche qui, pour plein de raisons, semble me suivre, ou plutôt, m’accompagner. Son caractère énigmatique lui permet d’avoir une bonne tenue dans le temps, sans pour autant que ses effets s’épuisent, ou qu’un vide apparaisse en son coeur; au contraire, plus on le médite, plus on le laisse prendre les commandes de la pensée, et plus il prend d’épaisseur. Ce qui n’a

Lire la suite

Site Footer