La liberté – Introduction

II est assez facile de faire l’expérience de situations dans lesquelles on a bel et bien l’impression d’être libre parce qu’on s’est affranchi des limites habituelles de notre action. En effet, en temps normal, nos actes sont endigués, canalisés entre les parois que constituent les lois, les règles, les contraintes physiques, les normes, la présence des autres, bref tout ce qui fait qu’on n’agit jamais sans être sous la contrainte et qu’on se bride. On peut vivre ponctuellement des moments pendant lesquels on fait tomber ces barrières. Vivre dans l’illégalité fait tomber la barrière de la loi, ne pas se soucier des autres fait tomber celle de la morale. On peut aller plus loin, et oublier toutes contraintes. L’expérience de l’ivresse par exemple est réputée être désinhibante du simple fait que les contraintes sont momentanément oubliées, faisant place à la réalisation de nos désirs et envies les plus secrets et les plus fous.

On en viendrait à penser que ce genre de situation dans laquelle il n’y a plus de limites à notre action est précisément celle où se réalise la véritable liberté. On définirait alors celle-ci comme étant l’absence totale de contraintes.

Pourtant, on peut aussi se dire qu’une telle conception de la liberté (par ailleurs largement partagée par tous ceux qui pensent qu’on est libre quand on fait « tout ce qu’on veut ») se heurte rapidement à des difficultés concrètes au moment où on veut la vivre concrètement, c’est-à-dire en société, car nous constituons tous une contrainte forte les uns pour les autres. Elle se heurte aussi à des difficultés philosophiques; en effet, si la liberté était effectivement l’absence de toute contrainte alors on pourrait se dire que la liberté est un idéal hors de portée car il est évident que le monde en lui même avec ses lois physiques, son fonctionnement social etc. est une contrainte dont on ne peut se débarrasser.

Doit on dès lors s’attacher à cette conception de la liberté? C’est une option mais on voit mal comment on pourrait éviter d’en déduire son impossibilité. L’autre option serait alors de remettre en question cette conception habituelle de la liberté, auquel cas il faudra la redéfinir de manière plus satisfaisante.

4 commentaires On La liberté – Introduction

  • Belle illustration que « Cube » pour illustrer le concept et les différents aspects de la liberté ^^ J’aime

  • etre libre c est faire ce qui nous plait c est accomplis nos desirs

  • En quoi pourrait-on dire que c’est utile/bien de se rendre compte qu’on ne peut pas faire ce qu’on veut?

  • facebook-profile-picture

    Déjà, il faudrait savoir si votre question porte sur l’utilité, ou sur le « bien », parce que tout bien ne relève pas nécessairement de l’utilité. Mais je suppose que votre sujet demande s’il est « bon » de se rendre compte qu’on ne peut pas faire ce qu’on veut.

    Ensuite, vous remarquerez que l’expression « faire ce qu’on veut » a quelque chose de paradoxal dans la mesure où, étrangement, beaucoup de ceux qui affirment faire ce qu’ils veulent semblent manquer singulièrement de … volonté (de la même manière que ceux qui n’en font qu’à leur tête se comportent mystérieusement pile poil comme s’ils venaient de subir une ablation de la tête).

    Je sais, Umaga, que ça ne vous aide qu’à moitié, mais en même temps, je n’allais pas traiter tout votre sujet ici même. Bref, interrogez vous sur la volonté, lisez un peu les sages antiques, jetez vous à corps perdu dans Nietzsche (mais faites attention quand même), et réflechissez un peu. Après tout, si vous posez la question, c’est que vous pensez être confronté à une certaine forme d’impossibilité à réaliser le travail qui vous est demandé. Et en même temps, si vous y prenez attention, la question que vous posez est d’une certaine façon l’aveu que vous préféreriez que quelqu’un d’autre que vous ait la volonté de faire le travail à votre place. En ce sens, pour votre cas particulier, le pouvoir à quelque chose à voir avec le vouloir.

    Bon courage (tiens, le courage, concept intéressant pour votre étude…) !

Laisser un commentaire:

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Site Footer