Prises universelles

Balayer le programme, de part en part, à travers vingt textes, c’est une bonne occasion de croiser de vieilles connaissances, mais aussi de s’apercevoir qu’après une petite année de philosophie, même si selon les filières, on ne profitait parfois que de très peu de temps chaque semaine pour découvrir cette discipline, on est devenu capable de lire par soi-même un texte d’un grand philosophe, et de le comprendre. C’est là un des signes qu’on a progressé, et qu’on peut pleinement

Lire la suite

Site Footer