Monolithique

Faut-il insister sur la chance que nous avons, cette semaine, de pouvoir faire cette expérience sans réelle commune mesure, au cinéma ? 2001, L’Odyssée de l’Espace, de Kubrick, passe en salle, dans le cadre de la programmation « UGC Culte », pendant une semaine. Que dire pour inviter à se lancer dans le vide de l’espace, et dans les ellipses du temps ? On peut évoquer tant de choses : l’émergence de la technique au cours d’une transe collective autour d’un monolithe noir,

Lire la suite

Désattraction des astres

à propos de la projection de 2001, l’Odyssée de l’espace, ce soir même, au cinéma Landowski de Boulogne-Billancourt (plus d’informations sur la soirée ici : http://www.cinemaboulogne.com/film.php?id=106) à propos aussi de la projection, un peu partout, de Gravity. Tout le synopsis de Gravity pourrait tenir dans le petit bond comique qu’effectue Shariff, ce personnage sans visage (et ce pour de multiples raisons qu’on ne dévoilera pas ici), accroché à une de ces sangles qui sont, le film durant, comme autant de cordons

Lire la suite

Des astre

Parce que la réalité n’est qu’une fiction un peu plus présente que les autres, 2001 est, dans toutes ses dimensions connues, une histoire de monolithes. Dans la version communément considérée comme « réelle », il s’agit du récit anonyme de la pulvérisation de deux modèles de 417 m de haut (426,8 m, exactement, pour celui qui était surmonté d’une antenne), anéantissant leurs occupants ainsi que ceux de deux Boeings lancés sur leur façade à plus de 700 km/h. Dans la

Lire la suite

Site Footer