En passant

  Puisque j’ai évoqué Louis Stettner dans l’article précédent, en évoquant l’exposition qui lui est consacrée au Centre Beaubourg (Louis Stettner, Ici ou ailleurs), et puisque son oeuvre est vraiment passionnante, profitons-en pour partager autre chose, bien que ce ne soit pas directement lié à la question du travail.  Un des paradoxes de ce photographe, c’est qu’il n’a, à ma connaissance, jamais délaissé la photographie argentique, et n’a pas cédé à la tentation de la photographie numérique. D’ailleurs, l’exposition précisait

Lire la suite

Désattraction des astres

à propos de la projection de 2001, l’Odyssée de l’espace, ce soir même, au cinéma Landowski de Boulogne-Billancourt (plus d’informations sur la soirée ici : http://www.cinemaboulogne.com/film.php?id=106) à propos aussi de la projection, un peu partout, de Gravity. Tout le synopsis de Gravity pourrait tenir dans le petit bond comique qu’effectue Shariff, ce personnage sans visage (et ce pour de multiples raisons qu’on ne dévoilera pas ici), accroché à une de ces sangles qui sont, le film durant, comme autant de cordons

Lire la suite

Un peu de beauté plastique

« Un peu de beauté plastique pour effacer nos cernes, de plaisir chimique pour nos vies trop ternes. Que nos vies aient l’air d’un film parfait » Elli Medeiros & Jacno – Amoureux solitaires Exposition DYNAMO, au Grand Palais, du 10 Avril au 22 Juillet 2013 Après s’être confronté à la présence équivoque des oeuvres de Ron Mueck, si on craignait d’avoir dépassé les doses de réalisme prescrites, l’antidote se trouve peut être au Grand Palais, puisque celui ci expose une rétrospective

Lire la suite

Sur-hommes

Du 16 Avril au 29 Septembre 2013 à la Fondation Cartier Exposition Ron Mueck Puisque nous voici désormais armés d’un regard tout neuf, tout spécialement aiguisé pour ces oeuvres figuratives dont on comprend que la surface de représentation n’est que l’écran sur lequel se projette ce qui ne peut être ni montré, ni vu, maintenant qu’on a rencontré ces grands classiques qu’il s’agit de contempler comme s’il n’en étaient pas, on peut oser se rendre dans des expositions, à la

Lire la suite

DupliCité

Jean-Pierre ATTAL 2001-2011 – 10 ans de recherche 15 septembre au 15 octobre 2011 galerieolivierwaltman Paris | Miami 74, rue Mazarine 75006 Paris galeriewaltman.com t : + 33 1 43 54 76 14 contact : Olivier Waltman/ Mathias Coullaud http://www.galeriewaltman.com/menu.html ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 19h30 Depuis 2004, une proportion non négligeable d’élèves de terminale, en filière générale, utilise au quotidien un manuel de philosophie (le « Hatier« , réalisé sous la coordination de Michel Delattre et Chantal Demonque)

Lire la suite

Nyctalopie passagère

Paris ne vit plus la nuit, paraît-il. Exception faite, peut-être de la nuit blanche à laquelle les parisiens et franciliens sont conviés, chaque année depuis dix ans, lors du premier week-end d’Octobre. Tous les ans, j’encourage mes élèves et lecteurs à profiter de cette nuit pour aller à la rencontre de l’art contemporain sans s’embarrasser du cérémonial parfois intimidant des musées, dans une ambiance qui installe l’art à portée de tous, en développe le caractère « partagé » sans interdire

Lire la suite

Oiseux de nuit

Dans sa célèbre expression qui pourrait sembler relever du documentaire animalier, Hegel affirmait que la chouette de Minerve ne prend son envol qu’à la tombée de la nuit. Voila qui est de bon augure pour la nuit blanche qui est, comme tous les ans, proposée aux parisiens et franciliens amateurs d’art (pour certains) et simples noctambules (pour d’autres). Pour la neuvième fois, les rues de Paris sont, ce soir et pour la nuit entière, investies par de nombreux artistes et

Lire la suite

Foinction

Lieu : Le Lieu du design 74 rue du Faubourg Saint-Antoine 75012 Paris Dates : jusqu’au 21 Août. Renseignements : www.lelieududesign.com Coût : Gratuit On a appris à reconnaître les objets d’art à ceci : ils sont inutiles, ne répondant à aucun besoin. Ainsi, sur les pas de Kant, on distingue d’un côté les objets issus d’un déterminisme qui conduit l’homme à les produire (un besoin, un système économique qui réclame en permanence de la nouveauté pour alimenter le marché

Lire la suite

Il est né le divan enfin

Ses écrits étant désormais libres de droits, on croule cette année sous les éditions des ouvrages de Freud. Parallèlement, un certain nombre d’initiatives sont prises pour faire découvrir l’un des pères fondateurs de la psychanalyse à un public qui le connaît encore peu, ou mal. Poursuivant l’intéressant dossier qu’il a publié, en hors série (Freud, la révolution de l’intime), le journal Le Monde organise en collaboration avec la Fnac une série de conférences autour de l’oeuvre de Freud, et de

Lire la suite

Site Footer