Enrayer la machine

Que les machines puissent atteindre une vitesse d’exécution qui soit bien supérieure à celle de l’homme, c’est entendu. Pour autant, cette vitesse ne saurait être infinie et il y a toujours un point de rupture, une vitesse au-delà de laquelle la surchauffe va mettre fin à toute possibilité de mouvement. Ce qui distingue l’homme de la machine, et donne sur celle-ci encore un peu de pouvoir, c’est que l’homme est capable d’en faire trop, ce qui est étranger à la

Lire la suite

Il fait un temps à mettre une petite laine

Puisque décidément nous n’avons pas souvent cours ces jours ci, voici de nouveau de quoi alimenter un peu la réflexion, à propos de problèmes que nous avons traité un peu plus tôt dans l’année. Ce qui suit permettra aussi à ceux qui, quotidiennement, se demandent à quoi sert ce qu’ils font, à ceux qui souffrent parfois ou souvent, du sentiment que leur action, au boulot, est absurde, que c’est quelque chose qu’ils font parce qu’il faut bien « vivre », ce qui

Lire la suite

Retour aux racines de la croyance

Le Père Noël peut sembler constituer un faible objet d’étude. Faisant l’objet d’un culte tout enfantin, il semble être un ersatz de divinité, un demi-dieu contemporain qui ne vaut pas la peine qu’on s’y intéresse. Pourtant, après tout, il est le dénominateur commun d’un très grand nombre d’humains, puisqu’il a constitué pour la plupart leur première véritable croyance : on a sincèrement affirmé qu’il pouvait combler des souhaits, récompenser une année de sagesse, procurer joie et bonheur à la totalité

Lire la suite

L’ignorance est elle une excuse ?

  Chercher une excuse, c’est chercher à se dissocier de la cause d’un phénomène. C’est d’ailleurs là le sens étymologique du mot excuse : ex causa, hors de cause. Ainsi, présenter ses excuses, c’est exprimer un regret tout en affirmant ne pas avoir provoqué volontairement ce qui s’est produit. Néanmoins, s’il est nécessaire de présenter des excuses, c’est qu’on n’est pas extérieur au phénomène : on n’a aucune raison de signaler qu’on n’est pas responsable de faits avec lesquels on

Lire la suite

Demeurer dans le doute

Les choses étant ce qu’elles sont, il nous faut attendre que les cours puissent reprendre. Afin de patienter et ne pas mettre pour autant les neurones en sommeil définitif, voici de quoi les occuper un peu. Puisque nous étions en train de défricher les raisons qu’on pourrait avoir de mettre en doute la totalité de nos connaissances, afin d’examiner tout d’abord si c’est possible, et ensuite si ça pourrait avoir un quelconque intérêt, voici une vidéo qui permettra de remettre

Lire la suite

Negan

Finalement, il se passe dans The Walking Dead un peu ce qui s’est peu à peu passé dans le western : peu à peu, l’ennemi se fait plus proche. Si au départ, pour les colons, l’ennemi c’était les indiens, peu à peu, ceux-ci disparaissent du paysage, pour ne laisser parfois d’eux-mêmes que quelques vestiges ou un souvenir des temps sauvages (Dans L’Homme qui tua Liberty Valance, à Capitol City, Peabody évoque en termes peu valorisants les indiens comme un équivalent

Lire la suite

Law and Order

A l’Ouest, à la fin du 19ème siècle, c’est en diligence que Ramson Stoddart rejoint une première fois Shinbone, . A l’Est, c’est à cheval que Rick Grimes rejoint sur une autoroute à moitié déserte la ville d’Atlanta. Le premier vient apporter une loi qu’il pense pouvoir se suffire à elle-même, afin de mettre fin au règne de la force. Le second est l’incarnation de la force légale, et ne sait pas encore à quel point il va devoir fermer

Lire la suite

Better have my money

  Supposons : C’est le jour J, vous n’avez pas les idées très claires, vous êtes ce genre de candidat que le simple  fait d’être assis derrière une table d’examen rend amnésique, et vous devez traiter  le sujet « Que gagnons-nous à travailler ? ». La seule chose qui vous vienne en tête, c’est cette série dont vous avez regardé les cinq saisons, Breaking Bad, et vous vous dîtes, « après tout, pourquoi pas ? ». On dira dans un autre article pourquoi il

Lire la suite

La grande classe laborieuse

On est habitué à voir la figure du travailleur peinte par le cinéma et la littérature. L’usine est un magnifique studio, sans doute parce que le cinéma est lui-même une machine, et la mine, peut-être parce qu’on en extrait le graphite dont on fait les crayons, demeure un haut-lieu de l’imaginaire littéraire. Pourtant, un autre art s’est fait, plus encore peut-être, compagnon du travailleur : la chanson. Parce qu’elle est le porte-voix des luttes sociales, parce que la protest-song est

Lire la suite

Grâce au chômage, ce n’est pas le travail qui manque

Parce que le travail ne se réduit pas à l’emploi, parce que l’emploi n’est même pas une sous-catégorie du travail, il n’est pas nécessairement contradictoire de considérer qu’une forte hausse de l’emploi puisse être non seulement le corollaire mais même la condition de l’apparition d’un travail plus essentiel, puisque non contraint. Car, justement, la confusion entre travail et emploi est idéologique, elle a pour objectif de faire croire que le travail est par essence une contrainte, ce qu’il n’est pourtant

Lire la suite

Site Footer