Il faut se rappeler Socrate

Il y a peu, dans le cadre de l’introduction à ce que c’est que philosopher, en essayant de résumer très fortement ce qu’on est censé faire le jour de l’examen, quel que soit le sujet proposé, je me suis entendu dire aux élèves « finalement, le jour J, la première chose que vous avez à faire est la suivante : Souvenez-vous de Socrate. » Il est probable que je devrai, plus tard dans l’année, fournir quelques autres éléments de méthode, mais après

Lire la suite

Tenir tête

Sur une année de terminale, et au-delà, avoir en tête la figure de Socrate au moment de penser aide à demeurer sur ses gardes, non pas vis à vis des correcteurs, mais vis à vis de soi-même. Parce qu’en philosophie, s’il s’agit de devenir son propre interlocuteur de pensée, il faut au préalable parvenir à être à la hauteur de ses propres jugements, et à avoir du répondant face à soi-même. A défaut, on risque fort d’être complaisant envers ses

Lire la suite

Site Footer