Faux départ

Qui a tué Socrate ?  Voici la question qui est posée, cette semaine sur France culture, dans l’émission Les Chemins de la philosophie. Et si cette question se pose, c’est que les circonstances dans lesquelles la Cité d’Athènes en vient à condamner celui qu’on considère comme le père fondateur de la philosophie sont complexes. Elle relèvent en fait en partie de la politique, en partie de rancoeurs personnelles,  mais aussi de la vie des idées, et encore des affaires judiciaires.

Lire la suite

Retour aux racines de la croyance

Le Père Noël peut sembler constituer un faible objet d’étude. Faisant l’objet d’un culte tout enfantin, il semble être un ersatz de divinité, un demi-dieu contemporain qui ne vaut pas la peine qu’on s’y intéresse. Pourtant, après tout, il est le dénominateur commun d’un très grand nombre d’humains, puisqu’il a constitué pour la plupart leur première véritable croyance : on a sincèrement affirmé qu’il pouvait combler des souhaits, récompenser une année de sagesse, procurer joie et bonheur à la totalité

Lire la suite

Hallo Spaceboy

Puisque ne resteront que les oeuvres, et puisqu’elles resteront, peut-être faut-il entériner ce à quoi nous invite le dernier titre, Lazarus, la résurrection, et considérer que David Bowie existera dans la musique qu’on peut non seulement écouter, mais aussi découvrir encore, parce que c’est une musique qui n’en finit pas de produire des effets nouveaux, écoute après écoute. De tous les albums de Bowie, 1. Outside est l’un des plus saisissants, peut-être un peu sous estimé dans sa discographie, parce

Lire la suite

On meurt

Dans le chapitre XIII du Livre III des Essais de Montaigne, intitulé De l’expérience, on trouve cette phrase, lapidaire : « tu ne meurs pas de ce que tu es malade : tu meurs de ce que tu es vivant. » Si on lit les Essais dans l’ordre de leur édition, ce qui est rare, on a été préparé à une telle idée, puisqu’on a déjà lu le chapitre XIX du Livre I, qui nous apprend que « philosopher, c’est apprendre à mourir ». Depuis

Lire la suite

Rendez-vous au mois doute

Juste parce que le titre s’imposait, étant donnée la teneur des cours de la rentrée. Et puis l’ambiance à mi-chemin de la musique d’ambiance et de la chansonnette pop a quelque chose d’un tout petit peu prenant. Et si le pseudonyme choisi par cette chanteuse peut inciter certains à voir le beau film de Jacques Tourneur, sorti en 1942, intitulé La Féline, ce sera un pas de plus effectué dans la mise entre parenthèse du monde, et dans la suspension

Lire la suite

Tuer le temps

Quelle ère est-il ? Quel meilleur jour qu’une veille de reprise pour désirer être doté du don de suspension du temps ? Même si le retour en cours n’est pas un abandon du loisir, mais la poursuite de celui-ci sous une autre forme, il est difficile de ne pas se laisser envahir par le vertige de savoir le temps des vacances déjà écoulé dans notre dos, et de se trouver face à une nouvelle année à entamer, jour après jour.

Lire la suite

Causeur

Proposées presque simultanément aux candidats du baccalauréat de Washington en filière S, et aux élèves de la filière ES au Liban, les Causeries de Merleau-Ponty sont en quelque sorte la vedette de cette cession du bac, du moins dans les lycées situés en pays étrangers. Bien entendu, cela ne permet absolument pas d’en déduire qu’on en tirerait d’autres extraits afin de les proposer dans l’hexagone. Cependant, il n’est jamais, ni déplaisant, ni inutile, de lire Merleau-Ponty, d’autant que ce texte

Lire la suite

Will I am (dédicace spéciale à celle à qui je dois le titre, qui se reconnaîtra !)

« I am what I am I am my own special creation » Gloria Gaynor Certains, avant les vacances, avaient demandé des références courtes, des petits modules rapides qui permettraient de disposer d’un contenu réutilisable lors de l’examen. Exactement le genre de choses que je ne fais pas ! Heureusement, les collègues sont là, et certains ont la bonne idée d’investir les médias pour diffuser leurs travaux. Exemple avec Gilles Vervisch, qu’on a déjà maintes fois évoqué dans cette colonne, et dont

Lire la suite

Cours de Raptrapage

  [Nouvelle introduction ajoutée, en 2014, à cet article de 2012] Dans quelques siècles, des historiens de l’art se pencheront sur les documents que nous laissons, et sans doute feront-ils comme nous : pour aller plus vite, ils iront tout d’abord vers les compilations, afin de tracer un paysage d’ensemble de notre temps. Peut être tomberont-ils alors sur ces performances régulièrement proposées sur NBC, tard le soir (mais un peu moins tard depuis moins d’un mois) par Jimmy Fallon et

Lire la suite

S’hasarder

Au fil des billets consacrés à la Lettre à Ménécée, aussi longs que le texte est bref, on aura compris que si chacun est invité à entrer en épicurisme, nul n’y entre tout à fait s’il n’est physicien. Non pas qu’Epicure puisse être considéré comme un physicien au sens actuel de ce mot, dans la mesure où il ne met pas en oeuvre un processus de validation par l’expérimentation d’une hypothèse elle même enracinée dans l’observation des phénomènes. Ce qui

Lire la suite

Site Footer