Roadrunner

J’ai récemment travaillé avec mes élèves sur l’observation approfondie de Stylo, un clip de Gorillaz, une course poursuite entre pony-cars animée par un Bruce Willis livré à lui-même. Leur boulot consistait à montrer qu’on retrouvait dans ce concentré de road-movie quelques uns des gènes essentiels du western. Mon boulot, c’était de les corriger, et de les inviter à pousser le plus loin possible l’observation et le propos.  Alors voici :  2D est le membre principal de Gorillaz qui incarne le

Lire la suite

La grande classe laborieuse

On est habitué à voir la figure du travailleur peinte par le cinéma et la littérature. L’usine est un magnifique studio, sans doute parce que le cinéma est lui-même une machine, et la mine, peut-être parce qu’on en extrait le graphite dont on fait les crayons, demeure un haut-lieu de l’imaginaire littéraire. Pourtant, un autre art s’est fait, plus encore peut-être, compagnon du travailleur : la chanson. Parce qu’elle est le porte-voix des luttes sociales, parce que la protest-song est

Lire la suite

Hallo Spaceboy

Puisque ne resteront que les oeuvres, et puisqu’elles resteront, peut-être faut-il entériner ce à quoi nous invite le dernier titre, Lazarus, la résurrection, et considérer que David Bowie existera dans la musique qu’on peut non seulement écouter, mais aussi découvrir encore, parce que c’est une musique qui n’en finit pas de produire des effets nouveaux, écoute après écoute. De tous les albums de Bowie, 1. Outside est l’un des plus saisissants, peut-être un peu sous estimé dans sa discographie, parce

Lire la suite

Go west

« Je cherche Dieu sait qui Dieu sait quoi » Etienne Daho, Sortir ce soir   Plusieurs fois, ces jours ci, nous avons été amenés à évoquer en cours les road-movies des années 70, et parmi eux les plus archétypiques d’entre eux; le plus célèbre, Easy Rider (Dennis Hopper, 1969), qui est une sorte d’Odyssée de l’asphalte, et le trop peu connu Vanishing Point (Richard C. Sarafian, 1971). Deux longs métrages errant dans des paysages taillés, à l’horizontale, pour le cinémascope, l’un à

Lire la suite

Rendez-vous au mois doute

Juste parce que le titre s’imposait, étant donnée la teneur des cours de la rentrée. Et puis l’ambiance à mi-chemin de la musique d’ambiance et de la chansonnette pop a quelque chose d’un tout petit peu prenant. Et si le pseudonyme choisi par cette chanteuse peut inciter certains à voir le beau film de Jacques Tourneur, sorti en 1942, intitulé La Féline, ce sera un pas de plus effectué dans la mise entre parenthèse du monde, et dans la suspension

Lire la suite

Tuer le temps

Quelle ère est-il ? Quel meilleur jour qu’une veille de reprise pour désirer être doté du don de suspension du temps ? Même si le retour en cours n’est pas un abandon du loisir, mais la poursuite de celui-ci sous une autre forme, il est difficile de ne pas se laisser envahir par le vertige de savoir le temps des vacances déjà écoulé dans notre dos, et de se trouver face à une nouvelle année à entamer, jour après jour.

Lire la suite

Là-bas

Ce ne sont pas les tentatives de connexion entre la philosophie et d’autres domaines qui manquent. Cinéma, jeu vidéo, littérature, séries télévisées, technologie et même, rock’n’roll, tout y passe (et encore, on n’a pas encore traduit l’incroyable collection de contributions anglo-saxonnes, dont la série d’ouvrages publiés dans la collection Blackwell philosophy and pop culture (pour un petit aperçu de cette galaxie éditoriale : http://eu.wiley.com/WileyCDA/Section/id-324354.html). Manquent, en français, le rap, et la pop, peu exploités. Pourtant, si finalement, la conversation peut

Lire la suite

au nez et à la barbe de l’Europe

Ce week-end sur France3 et sur la scène du B&W Hall de Copenhague, devant la prestation hongroise qui, quelques heures plus tard, gagnerait la quatorzième édition du concours de l’Eurovision, tout en se disant que les James Bond Girls ne sont plus tout à fait ce qu’elles étaient, on pouvait se demander si quelque chose d’autre n’était pas en train de se jouer. Il ne s’agit pas de supposer que l’événement musical se double d’une dimension politique. Il s’agit plutôt

Lire la suite

Site Footer