Logique de l’humiliation

On peut donner bien des définitions de la politique. Mais, pratiquement, on pourrait dire que c’est l’art et la manière de rendre possible la vie commune, ce qui permet de gouverner la Cité, c’est à dire l’ensemble des citoyens. Or, parce que chacun d’entre eux est tenté de satisfaire des intérêts privés qui ne sont pas tous compatibles avec ceux des autres, la politique n’est pas une mince affaire, et on pourrait dire qu’avant même de produire tout un système

Lire la suite

L’homme du commun à l’ouvrage

Et si, dans ce qui se joue ces derniers temps, il se passait quelque chose de plus souterrain, quelque chose qui ne se voit pas au premier coup d’oeil parce que ça ne s’est pas encore réalisé, quelque chose qui répondrait, plus tard à des inquiétudes et des interrogations que nous soulevons aujourd’hui ? Et si, au-delà de la diversité des discours, de la multiplicité des revendications, de la très grande dispersion des arguments, il y avait un principe à

Lire la suite

Lumière noire

On va le préciser en préambule : il s’agira bien en quelque sorte de méthode, mais peut-être pas celle à laquelle vous vous attendez. Ce serait plutôt celle que vous attendez faute de voir qu’elle est déjà là. Pour les trucs, les recettes, il y a d’autres articles. Puisque nous avions évoqué en classe Husserl, la phénoménologie, le rapport singulier que cette nouvelle orientation de la pensée ouvrait avec le monde, cette tension en laquelle semblait consister la conscience, nous

Lire la suite

Sur-vie

Puisque nous sommes dans une séquence dont le désir est l’attracteur étrange central, et puisque les cours sont censés augmenter l’aptitude de ceux qui les suivent à aborder des textes jusque là inconnus, on peut soliciter les neurones en les confrontant à des auteurs qui ne sont pas au programme (du moins pas encore). Les quelques lecteurs du blog qui sont aussi mes élèves savent que cette année le nom de Bruce Bégout est régulièrement cité en classe. C’est simplement

Lire la suite

Site Footer