L’histoire est-elle une science impossible ? 1

Rebondissons sur le sujet donné au Liban, en section économique et sociale, ‘L’histoire est elle une science impossible ?‘ Que Karl Popper soit sceptique quant à la possibilité d’une discipline historique reconnaissable comme science, ça n’a rien de très étonnant : à ses yeux, ce qui distingue la science des autres savoirs, c’est sa réfutabilité, c’est à dire la possibilité de mettre en oeuvre des démarches expérimentales visant à remettre en question ses énoncés, dans l’ambition d’en démontrer la fausseté

Lire la suite

Sur le tas

Entre 1934 et 1935, Simone Weil, alors enseignante en philosophie, abandonne provisoirement la carrière de professeur pour devenir ouvrière, tout d’abord chez Alstom, sur presse, puis à la chaine, chez Renault. Engagée, elle s’était déjà rendue en Allemagne en 1932 pour y observer la manière dont l’idéologie nazie trouvait là un terreau pour croitre, mais c’est à la condition ouvrière qu’elle voulait désormais consacrer sa pensée, qu’elle ne pouvait concevoir sans partager, sur le tas, la condition de ceux qui,

Lire la suite

Que la force…

Les élèves de Terminale littéraire ont de la chance : ils ont au programme de leur année de littérature l’oeuvre d’Homère, L’Odyssée. Si ils l’étudient dès le début de l’année, ils peuvent rencontrer sous deux angles différents les mythes qui sont à l’origine de notre civilisation : littérairement d’un côté, et philosophiquement de l’autre, puisque c’est bien de ces récits qu’a émergé cette nouvelle attitude de l’esprit, qu’on appela « philosophie », et qui ne consista pas à venir présomptueusement éclairer crûment

Lire la suite

Site Footer