Ce qui demeure

Il y a chez Hannah Arendt une inquiétude profonde face à ce qu’elle voit à l’oeuvre dans l’époque moderne : peu à peu, l’exécution des tâches quotidiennes grignote le temps disponible, et remplace l’activité noble qui caractérise, en propre, l’être humain. Dans l’extrait qui suit, elle distingue nettement les produits de consommation des oeuvres d’art, et indique nettement que c’est dans la durabilité que s’inscrit la culture. Pour le dire plus clairement : aucune culture ne peut se fonder uniquement

Lire la suite

Est-ce la culture qui fait l’homme ?

Puisque l’année touche à sa fin, et que nous travaillons en classe sur quelques sujets, partageons les résultats de cette réflexion collective, sous forme de plans un peu approfondis. Précisons que le principe, c’était de faire avec « les moyens du bord ». N’attendez donc pas le traitement parfait (aucun ne l’est), mais une construction logique, fondée sur l’analyse du sujet, déterminant les différentes dimensions de la question posée. Et comme souvent, il s’agit « tout simplement » de faire se succéder, dans un ordre

Lire la suite

Site Footer