Blog Posts

On Her Majesty’s Secret Service

A propos de l’émission Les Chemins de la philosophie consacrée à la Dialectique du maître et de l’esclave. Le lien vers l’émission est en fin d’article.   Parvenir, à la fin de l’année de terminale, à pouvoir évoquer cette fameuse séquence, dans la Phénoménologie de l’Esprit, (dans les dîners en villes, dîtes simplement « la phéno », vous passerez pour un familier de l’oeuvre) de Hegel, au cours de laquelle il met en évidence le rôle crucial de la confrontation à la

Lire la suite

Le sens de l’interdit

Un petit exercice de « type bac », histoire de montrer à quoi pouvait ressembler l’explication de ce texte donné en filière technologique lors de notre examen blanc.  Quelques remarques préalables : comme le veut la méthode, mais surtout parce que c’est tout simplement mieux ainsi, les questions ne sont pas reprises dans le traitement du sujet. Elles sont là pour guider le candidat, pour orienter son attention sur les points les plus importants, mais le texte final, celui qui se retrouve

Lire la suite

Cache cache

  Je remets en ligne un article qui date de 2011, à propos de la sortie du documentaire Into Eternity, après l’avoir évoqué en classe, en jetant les bases d’une réflexion sur la culture en général, et la technique en particulier. Ajoutons que ce documentaire peut aussi se prêter à des analyses esthétiques.  Un de nos paradoxes est le suivant : Tout ce que nous produisons est par définition périssable, puisque le principe même de financement de nos activités réside

Lire la suite

Prends garde à toi

  Ce que nous partageons ici est à ce point un classique que ceux qui sont déjà initiés à la philosophie vont sans doute trouver qu’on manque d’originalité. Mais pensons un peu aux novices, et on saisira mieux l’intérêt qu’il y a à mettre en avant, une fois de plus, ce texte du philosophe Emile Chartier, publiquement connu sous son pseudonyme : Alain.  « Le doute est le sel de l’esprit ; sans la pointe du doute, toutes les connaissances

Lire la suite

Cheveux longs, idées grosses

Chose promise à mes élèves auprès de qui, parce qu’on lisait ensemble le texte de Deleuze sur la philosophie se donnant comme mission de « nuire à la bêtise », j’ai évoqué la confrontation entre sa pensée, mouvante comme une dune sous le vent, et celle des nouveaux philosophes, appesantie par des concepts énormes. Car si, dans la perspective d’une introduction à la philosophie, Deleuze peut sembler s’attaquer aux antiques sophistes, il faut bien dire que derrière la philosophie qui oublierait sa

Lire la suite

Faux départ

Qui a tué Socrate ?  Voici la question qui est posée, cette semaine sur France culture, dans l’émission Les Chemins de la philosophie. Et si cette question se pose, c’est que les circonstances dans lesquelles la Cité d’Athènes en vient à condamner celui qu’on considère comme le père fondateur de la philosophie sont complexes. Elle relèvent en fait en partie de la politique, en partie de rancoeurs personnelles,  mais aussi de la vie des idées, et encore des affaires judiciaires.

Lire la suite

Le combat ordinaire

Attrister en soi l’imbécile heureux qui sommeille afin de le réveiller. Tel est le programme de l’année, si on veut présenter le travail commun que nous allons mettre en oeuvre cette année. Etre attentif à son propre discours, afin qu’il demeure capable d’accueillir les autres discours, éviter autant que possible tout ce qui pourrait être, a priori, définitif, se méfier des conclusions, et privilégier les introductions, parce qu’elles sont le camp de base depuis lequel on part en reconnaissance, en

Lire la suite

Fin de saison – Part. 2 – Au fait, c’est quoi une bonne dissertation ?

Chose promise en classe, chose due ici même : je partage cette vidéo de la chaine Monsieur Phi, qui propose très exactement le genre de chose que je ne saurais faire (concis, rapide…). En dix minutes, les écueils les plus courants en matière de dissertation sont parcourus, on leur tord le cou, et on en est a priori débarrassé. C’est comme si vous étiez soudainement doté d’une cape d’invincibilité, que vous veniez de passer l’anneau de Golum à votre doigt,

Lire la suite

Est-ce la culture qui fait l’homme ?

Puisque l’année touche à sa fin, et que nous travaillons en classe sur quelques sujets, partageons les résultats de cette réflexion collective, sous forme de plans un peu approfondis. Précisons que le principe, c’était de faire avec « les moyens du bord ». N’attendez donc pas le traitement parfait (aucun ne l’est), mais une construction logique, fondée sur l’analyse du sujet, déterminant les différentes dimensions de la question posée. Et comme souvent, il s’agit « tout simplement » de faire se succéder, dans un ordre

Lire la suite

Fin de saison – Part 1

Question quasi quotidienne, posée par les quelques élèves qui se relaient encore en classe, avides de poursuivre le programme, puisque nous ne l’avons pas achevé (mais quand bien même rempilerions nous pour quelques années supplémentaires, on n’y parviendrait décidément pas, et si toutes les notions n’ont pas été traversées de part en part, on a développé une certaine attitude intellectuelle, qui doit permettre de se confronter à toute forme de sujet) : comment réviser correctement, pendant les jours qui restent

Lire la suite

Se croire tout permis

Je vais mettre en ligne quelques traitements possibles de sujets, ceux qui ont été donnés à Pondichéry, mais aussi quelques autres, que nous avions proposés lors du « bac blanc ».  Premier d’entre eux, un texte d’Alain, sur la notion de « droit ». Le texte était proposé aux filières technologiques, assorti des questions qui permettent de rédiger l’explication. Le traitement proposé fait, comme la consigne l’indique, abstraction des questions au sens où elles ne sont pas mentionnées. En revanche, l’explication suit l’ordre des

Lire la suite

Que la joie demeure

  «Suite  à des problèmes de type grec, je ne pourrai être votre obligé à Cannes. Avec le festival, j’irai jusqu’à la mort, mais je ne ferai pas un pas de plus. Amicalement. Jean-Luc Godard.» 2010 Petite remise à jour d’un article vieux de trois ans. Puisque l’occasion nous était donnée, hier, d’entrécouter l’Ode à la joie, qui est un extrait de la Neuvième symphnie de Beethoven. Il se trouve que, se questionnant sur l’essence de l’Europe (c’est un questionnement récurent

Lire la suite

Aimer totalement

Pour compléter l’article précédent. Rien que pour la musique de Georges Delerue, les filtres rouge, puis bleu, le parcours à double sens sur le corps de Brigitte Bardot, les mots si importants, qui s’approchent au plus près, font dans le détail et mettent à distance à la fois, parlent du corps, puis de son reflet, ne sont eux mêmes que reflet d’un corps à jamais image, inaccessible, qu’on ne pourra aimer que totalement, tendrement, tragiquement cependant, parce qu’il s’agit là

Lire la suite

Initier B.B.

Récemment, j’ai eu le plaisir de travailler, en l’approfondissant « un peu », la fameuse séquence qui ouvre presque le Mépris de Godard, celle qui se situe juste après le juste-un-peu-moins-fameux – aux yeux du grand public, mais pas des cinéphiles – générique parlé mettant en scène le chef opérateur de Godard, Raoul Coutard, aux commandes de sa caméra. Ça m’a donné l’occasion de lire pas mal de choses au sujet de Godard, dont la fameuse biographie signée par Antoine de Baecque.

Lire la suite

Revenu de tout

Certains,  parmi ceux qui ont déjà abordé en cours de terminale la notion du travail, ont peut-être remarqué que, pour une fois, les débats politiques suscités par la campagne présidentielle qui s’installe doucement font un peu écho aux éléments de réflexion qu’on tente de mettre en place quand on aborde cette épineuse question du travail.  Épineuse, car, en gros, tout en cherchant à échapper à l’effort qu’il réclame, on cherche cependant à en augmenter le fruit, c’est à dire le revenu.

Lire la suite

Quand la pensée n’a plus pied

Il n’y a a priori pas grand sens à tenter d’argumenter le scepticisme : en tant que théorie, l’affirmation selon laquelle on ne puisse rien affirmer semble d’emblée trop paradoxale pour être considérée comme satisfaisante. Or, un argument est à son tour une affirmation. Ainsi fonder l’affirmation qu’on ne peut rien affirmer sur des arguments paraît être un projet vain.  Pourtant, au-delà de l’inconséquence que constitue la thèse sceptique elle-même, le second paradoxe consiste en ce que chacun des arguments

Lire la suite

Roadrunner

J’ai récemment travaillé avec mes élèves sur l’observation approfondie de Stylo, un clip de Gorillaz, une course poursuite entre pony-cars animée par un Bruce Willis livré à lui-même. Leur boulot consistait à montrer qu’on retrouvait dans ce concentré de road-movie quelques uns des gènes essentiels du western. Mon boulot, c’était de les corriger, et de les inviter à pousser le plus loin possible l’observation et le propos.  Alors voici :  2D est le membre principal de Gorillaz qui incarne le

Lire la suite

Bruce tout puissant

On sent bien que peu à peu émergent de nouveaux collègues, et de nouvelles façons d’enseigner. Ainsi, Bruce Benamran propose depuis longtemps sur sa chaîne Youtube e-penser des séries de vidéos cours sur l’histoire des sciences qui ont le don de transmettre une connaissance qui, si elle était plus partagée, permettrait de mieux se comprendre, d »éviter de dire n’importe quoi, mais surtout, de dire des choses nouvelles, car on le comprend aisément en le suivant, la science n’est pas un discours

Lire la suite

Enrayer la machine

Que les machines puissent atteindre une vitesse d’exécution qui soit bien supérieure à celle de l’homme, c’est entendu. Pour autant, cette vitesse ne saurait être infinie et il y a toujours un point de rupture, une vitesse au-delà de laquelle la surchauffe va mettre fin à toute possibilité de mouvement. Ce qui distingue l’homme de la machine, et donne sur celle-ci encore un peu de pouvoir, c’est que l’homme est capable d’en faire trop, ce qui est étranger à la

Lire la suite

Il fait un temps à mettre une petite laine

Puisque décidément nous n’avons pas souvent cours ces jours ci, voici de nouveau de quoi alimenter un peu la réflexion, à propos de problèmes que nous avons traité un peu plus tôt dans l’année. Ce qui suit permettra aussi à ceux qui, quotidiennement, se demandent à quoi sert ce qu’ils font, à ceux qui souffrent parfois ou souvent, du sentiment que leur action, au boulot, est absurde, que c’est quelque chose qu’ils font parce qu’il faut bien « vivre », ce qui

Lire la suite

Retour aux racines de la croyance

Le Père Noël peut sembler constituer un faible objet d’étude. Faisant l’objet d’un culte tout enfantin, il semble être un ersatz de divinité, un demi-dieu contemporain qui ne vaut pas la peine qu’on s’y intéresse. Pourtant, après tout, il est le dénominateur commun d’un très grand nombre d’humains, puisqu’il a constitué pour la plupart leur première véritable croyance : on a sincèrement affirmé qu’il pouvait combler des souhaits, récompenser une année de sagesse, procurer joie et bonheur à la totalité

Lire la suite

L’ignorance est elle une excuse ?

  Chercher une excuse, c’est chercher à se dissocier de la cause d’un phénomène. C’est d’ailleurs là le sens étymologique du mot excuse : ex causa, hors de cause. Ainsi, présenter ses excuses, c’est exprimer un regret tout en affirmant ne pas avoir provoqué volontairement ce qui s’est produit. Néanmoins, s’il est nécessaire de présenter des excuses, c’est qu’on n’est pas extérieur au phénomène : on n’a aucune raison de signaler qu’on n’est pas responsable de faits avec lesquels on

Lire la suite

Demeurer dans le doute

Les choses étant ce qu’elles sont, il nous faut attendre que les cours puissent reprendre. Afin de patienter et ne pas mettre pour autant les neurones en sommeil définitif, voici de quoi les occuper un peu. Puisque nous étions en train de défricher les raisons qu’on pourrait avoir de mettre en doute la totalité de nos connaissances, afin d’examiner tout d’abord si c’est possible, et ensuite si ça pourrait avoir un quelconque intérêt, voici une vidéo qui permettra de remettre

Lire la suite

Silent Night

  Si aujourd’hui on débat de l’opportunité de présenter des crèches de Noël dans les mairies, en 1951, le débat est ailleurs, et prend des formes un peu plus spectaculaires : c’est au Père Noël qu’on s’en prend, parce que l’Eglise voit en cette figure une sorte de fausse divinité qui fait concurrence au véritable esprit de Noël, censé être incarné par l’enfant Jésus. Ainsi, pour mieux édifier les consciences, les autorités religieuses, catholiques en l’occurrence, organisent avec les enfants

Lire la suite

A dangerous method

Un petit passage croisé dans la biographie de Jacques Derrida, écrite par Benoît Peeters. On est en 1955, Derrida est élève à Normale Sup’. On sait ce que c’est que les grandes écoles, quand on donne à ses professeurs les signes d’une aptitude à la pensée hors du commun : les cours n’y sont que la part émergée d’un iceberg intellectuel dont l’essentiel n’est pas proposé à tous. Ainsi, Maurice de Gandillac, un des professeurs de Derrida, l’invite aux réceptions

Lire la suite

Negan

Finalement, il se passe dans The Walking Dead un peu ce qui s’est peu à peu passé dans le western : peu à peu, l’ennemi se fait plus proche. Si au départ, pour les colons, l’ennemi c’était les indiens, peu à peu, ceux-ci disparaissent du paysage, pour ne laisser parfois d’eux-mêmes que quelques vestiges ou un souvenir des temps sauvages (Dans L’Homme qui tua Liberty Valance, à Capitol City, Peabody évoque en termes peu valorisants les indiens comme un équivalent

Lire la suite

Law and Order

A l’Ouest, à la fin du 19ème siècle, c’est en diligence que Ramson Stoddart rejoint une première fois Shinbone. A l’Est, c’est à cheval que Rick Grimes rejoint sur une autoroute à moitié déserte la ville d’Atlanta. Le premier vient apporter une loi qu’il pense pouvoir se suffire à elle-même, afin de mettre fin au règne de la force. Le second est l’incarnation de la force légale, et ne sait pas encore à quel point il va devoir fermer les

Lire la suite

Better have my money

  Supposons : C’est le jour J, vous n’avez pas les idées très claires, vous êtes ce genre de candidat que le simple  fait d’être assis derrière une table d’examen rend amnésique, et vous devez traiter  le sujet « Que gagnons-nous à travailler ? ». La seule chose qui vous vienne en tête, c’est cette série dont vous avez regardé les cinq saisons, Breaking Bad, et vous vous dîtes, « après tout, pourquoi pas ? ». On dira dans un autre article pourquoi il

Lire la suite

La grande classe laborieuse

On est habitué à voir la figure du travailleur peinte par le cinéma et la littérature. L’usine est un magnifique studio, sans doute parce que le cinéma est lui-même une machine, et la mine, peut-être parce qu’on en extrait le graphite dont on fait les crayons, demeure un haut-lieu de l’imaginaire littéraire. Pourtant, un autre art s’est fait, plus encore peut-être, compagnon du travailleur : la chanson. Parce qu’elle est le porte-voix des luttes sociales, parce que la protest-song est

Lire la suite

Grâce au chômage, ce n’est pas le travail qui manque

Parce que le travail ne se réduit pas à l’emploi, parce que l’emploi n’est même pas une sous-catégorie du travail, il n’est pas nécessairement contradictoire de considérer qu’une forte hausse de l’emploi puisse être non seulement le corollaire mais même la condition de l’apparition d’un travail plus essentiel, puisque non contraint. Car, justement, la confusion entre travail et emploi est idéologique, elle a pour objectif de faire croire que le travail est par essence une contrainte, ce qu’il n’est pourtant

Lire la suite

Site Footer